Académie Française de Formation aux Médecines Alternatives Formations certifiantes pour adulte à Nice 06 PACA Payez votre formation en 5 fois sans frais
Académie Française de Formation aux Médecines AlternativesFormations certifiantes pour adulte à Nice 06 PACAPayez votre formation en 5 fois sans frais

FAQ Hypnose ericksonienne

Quel niveau dois-je avoir pour exercer ?

Le Technicien en hypnose est le socle solide de base. Pour excercer en cabinet et/ou à domicile, il faut disposer d'une certification de Praticien en hypnose.

 

L'hypnose est-elle quelque chose de surnaturel, de magique ?

L'hypnose n'a rien de magique ! Absolument pas ! En réalité, c’est un processus tout à fait naturel. Nous sommes tous capables de rentrer en auto-hypnose de manière naturelle et de faire des choses exceptionnelles dans cet état. L’hypnothérapeute n’est là que pour aider le sujet à trouver ses capacités d’auto-guérison, ses capacités de changements. Nous vivons Un état d'hypnose entre six à huit fois par jour, quotidiennement nous l'appelons : rêveries, nous disons que j'étais ailleurs, dans les nuages. Le langage regorge de telles expressions.

 

Peut-on comparer l'hypnose au sommeil ?

Non bien sûr. On a prouvé depuis très longtemps que l’hypnose n’est pas une forme de sommeil grâce aux encéphalogrammes(E.E.G). Grâce à toutes les techniques modernes d’investigations en imagerie médicale, on a pu montrer que l’hypnose était un état de conscience modifiée entre l’éveil et le sommeil, parfois même situé au-delà de l’éveil. On peut être dans un état d’hyper-éveil lors de l’état hypnotique. Depuis la naissance et peut-être déjà même avant la naissance, nous rentrons en état auto-hypnotique tout seul régulièrement car ce sont des capacités qui nous permettent de nous adapter aux difficultés du monde extérieur, aux difficultés familiales, sociales et autres dans toute notre vie. C’est fondamentalement une capacité naturelle. Alors certains doivent le réapprendre dans les ateliers d’autohypnose. On leur donne ces cours pratiques pour qu’ils retrouvent les techniques dont ils ont besoin pour surmonter leurs difficultés.

 

Pourquoi l'hypnose fait-elle peur ?

Quand on parle d’hypnose, certaines phrases reviennent automatiquement à l’esprit : "vos paupières sont lourdes", "dormez, je le veux !", "vous ferez tout ce que je vous dirai", "quand vous vous réveillerez, vous aurez tout oublié", …suscitant peurs et inquiétudes auprès du grand public : peur de perdre le contrôle, d’être mal traité, d’être mal influencé, de perdre sa volonté. Or il n'en est rien. C'est plus même davantage un état étaie à divers consciencesqui favorise la prise de conscience de nos schémas limitants.

 

Tout le monde est-il hypnotisable ?

OUI!!!. Il y a ceux qui ne veulent pas être hypnotisé et là c’est inutile d'insister car ils pensent que l'état hypnotique est un état qu’on subit passivement alors qu’au contraire c’est un état où l’on est partie prenante et où l’on active les fonctions inconscientes. Donc, on ne les hypnotise pas mais nous essayons de les aider à rentrer dans un état hypnotique (capacité naturelle propre à chacun). Cependant il faut le vouloir pour y arriver. Rappelons tout de même que l'hypnose est avant tout une technique de communication. Avant même d'être un outil thérapeutique. En ce sens, elle partout autour de nous : médias, pub, discours politique, pédagogies éducation... Au final tout est suggestions . Ainsi, on vous sourit, en réponse vous souriez aussi.

 

Est-il possible d'hypnotiser quelqu'un pour lui faire faire des choses ? L’hypnotiseur n’est pas capable d’imposer sa volonté au détriment de celle du patient. Le grand public a été fort influencé par les nombreuses œuvres de fiction (dessins animés, séries, films populaires, ...) et les spectacles qui mettent en scène l’hypnose comme un instrument de domination. L'hypnose apparaît alors comme une technique permettant d’agir sur le comportement de quelqu’un, contre sa volonté. Celui qui est hypnotisé semble affaibli et complètement sous le contrôle de l'hypnotiseur. Cette impression est pourtant fausse et découle de la confusion entre l’autorité, la fascination et l’hypnose. Or, il s'agit de trois phénomènes différents. En état hypnotique, un sujet sent intuitivement ce qui est bon pour lui et rejette facilement ce qui ne l’est pas. D'ailleurs, l’autorité est moins efficace sous hypnose qu’en état d’éveil ! Ainsi, lorsque Milton H. ERICKSON utilisait son autorité, il le faisait en dehors des séances d’hypnose. De plus, l’obéissance à l’autorité entraîne rarement des changements durables. Quant à l’hypnose thérapeutique, il s'agit d'une technique complètement respectueuse du patient. Le rythme d'évolution du patient, ses valeurs morales ou spirituelles, son type de caractère sont pris en compte et respectés. Il s'établit une réelle collaboration entre le thérapeute et son patient, avec un objectif commun : la recherche efficiente d'un mieux-être durable.

 

Garde-t-on un souvenir d'une séance d'hypnose ?

Oui dans l’immense majorité des cas, on se souvient de tout, ce qui s’est passé pendant l’hypnose, ce qu’on a pensé, ce qu’a dit l’hypnothérapeute. Parfois, il y a des morceaux qu’on oublie comme on peut oublier une partie d’une conférence même si l’on a été conscient de cette conférence d’un bout à l’autre. Notre cerveau est capable de ne pas se souvenir de tout. Cela peut être d’ailleurs plus confortable pour le cerveau. L'hypnothérapeute doit-il disposer d'un don, un pouvoir ou une personnalité particulière ? Il ne s’agit pas de dons et encore moins de pouvoir. L’hypnothérapeute apprend toute une série de techniques de communication, d’outils psychologiques qui le rendent expert pour aider les patients à rentrer en hypnose. C’est donc un apprentissage. L'hypnose est-elle dangereuse pour la santé ? Non, au contraire. L’hypnose est très bonne pour la santé. De plus, des études ont été menées pour comparer toutes les formes de thérapies psychologiques, il en résulte que l’hypnose est celle qui pose le moins de problème par rapport à toutes les autres techniques psychothérapeutiques. En outre, on observe un phénomène hypnotique qui s’appelle le retour des organes à leur fonctionnement de base. L’état hypnotique lui-même favorise un « état psychosomatique » particulièrement sécurisant sur le plan de la santé.

 

Peut-on comparer l'hypnose à la méditation ou à la sophrologie ?

« oui mais » L’hypnose et la médiation sont deux états de conscience modifiés mais avec de grandes différences visibles au PETScan. L’hypnose ne nécessite aucune relaxation pour être efficace. Les patients qui deviennent plus tendus lors de propositions de relaxation que nécessite la sophrologie peuvent donc facilement tirer des bénéfices de l’hypnose. Aussi, même si il s'agit de pratiques voisines, il y à des écarts et des postulats différents entre les deux approches. Notamment, via le concept de l'inconscient, primordial en hypnose et secondaire voire inéxistant en sophrologie.

 

Consultez aussi les FAQ générales.

Nous contacter

AFFMA

Cannet le Lac A

25 Chemin de l'Aubarède

06110 Le Cannet

France